Advertisement

Enregistrement (gratuit)

Derniers vins évalués

Di Majo Norante Contado Riserva 2011, $17.50
Tami Nero d'Avola 2014, $20.30
Michele Chiarlo Le Orme, $16.45
Cousino-Macul Cabernet-Sauvignon, $18.50
Château de La Chaize Brouilly, $20.70

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère
Accueil

Rosés au ralenti



Article par Nick Hamilton : 
http://lesconseillersduvin.ca/

Puisque les températures oscillent près des 20 degrés, la saison du vin rosé est officiellement commencée.  Produit saisonnier et très à la mode chez nous, le rosé est devenu LA boisson de choix durant la saison estivale.

Malgré sa grande popularité, il semblerait, selon les derniers chiffres de la SAQ, que la «tendance rosé» commence à s’essouffler chez nous. Comment expliquer ce ralentissement?

À vrai dire, les rosés sont en vogue dans presque tous les marchés car c’est un vin simple, charmeur et sans prétention qui plaît au débutant ainsi qu’à l’oenophile averti. Pour de nombreux consommateurs à la recherche de simples plaisirs, le rosé est idéal.  Vin de soif, on le boit à grande lampée, sans obligation d’en vanter les qualités.

Mais cette simplicité a tout de même ses limites! Soyons réalistes, trop de rosés manquent de caractère et déçoivent. Récemment, lors de deux dégustations totalisant une cinquantaine de rosés, plusieurs produits offraient peu de saveurs et de parfums. En bout de ligne, sachez qu’un vin rosé est un rouge très pâle et très léger qui, malgré son caractère discret, doit offrir un minimum de goût et d’arômes.

 

Rosé au ralenti :

Puisque le Québec est un marché bien éduqué et davantage connaisseur, les amateurs informés d’ici semblent avoir fait le tour assez rapidement de ce style de vin plutôt simplet. Pour preuve, voici les pourcentages d’augmentation des ventes de rosés des dernières années :

 2009-2010 à 2010-2011 : + 11,71%

 2010-2011 à 2011-2012 : +  4,41%

 2011-2012 à 2012-2013 : +  1,14%

 2012-2013 à 2013-2014 : +  0,34%

Environ 70% des ventes de vins rosés sont effectués entre avril et septembre. D’après les experts, les conditions climatiques de l’été influencent fortement les ventes de rosés. Toujours selon ces chiffres, faut croire que l’été au Québec est de moins en moins beau!   


Bien servir le rosé :

Vin de soif, on le boit à grande lampée, seul ou en mangeant. Pour profiter pleinement de vos rosés, servez-les à une température d’environ 10°C.  Par conséquent, ils nécessiteront un séjour d’environ 75 à 90 minutes au frigo.  Si la soif vous presse, placez la bouteille dans un sceau rempli d’eau et de glaçons pour une quinzaine de minutes. 

Accord mets-rosés :

Le rosé accompagne très bien les plats cuisinés de porc, de veau ou même de volaille, créant ainsi un mariage intéressant. Les poissons et fruits de mer lui vont à merveille, de même que les charcuteries et les saucissons. Merveilleux compromis entre blanc et rouge, le rosé est l’idéal compagnon des barbecues lors des belles journées d’été.

 

Voici une sélection de rosés avec davantage de caractère. Ils devraient, pour la plupart, être faciles à trouver.

 

Deux très bons rapports qualité prix :

Bons Ventos 2013 Lisboa, Casa Santos Lima, Portugal 14,25 $ 12221151 Note : 87

Rosé habillé d’une robe bien colorée, son nez fruité  rappelle les bonbons aux fraises. Élaboré avec les cépages castleao et cabernet sauvignon ce rosé offre une bonne présence en bouche tout en demeurant facile à boire. Bon rapport qualité prix. Bon vin de soif et de repas. Un régal avec les ailes de poulet à la sauce épicée. Disponible à la SAQ Dépôt seulement.

 

Seleccion Rosado 2013 Campo de Borja, Bodegas Borsao, Espagne 12,65 $ 10754201 Note : 87

Un rosé espagnol vendu à très bon prix élaboré avec le cépage garnacha (grenache). Nez fruité de bonne intensité dégageant des arômes de fruits rouges sucrés. Une certaine rondeur, des saveurs bien présentes et le tout en équilibre. Une tendre acidité et une pointe d’amertume lui confèrent fraîcheur et persistance. Harmonie assurée avec la volaille grillée.

 

Deux rosés de pinot noir :

Le Rambault 2013 Sancerre, Joseph Mellot, France 24,65 $ 12228539 Note : 88

Pas facile de trouver un bon rosé issu du pinot noir! En voici un provenant de la vallée de la Loire. Robe de couleur saumonée, son nez discret dégage un bel arôme d’agrumes genre pamplemousse rose. Léger et fin en bouche, une bonne acidité lui procure fraîcheur. Un rosé comme il se doit, souple et facile mais tout de même savoureux. Les crevettes simplement grillées créeront l’harmonie recherchée.

 

La Rosa 2013 Penedes, Raventos I Blanc, Espagne 21,95 $ 12204174 Note : 88

Voici une curiosité : un rosé espagnol élaboré avec le cépage pinot noir. Nez de bonne intensité aux notes d’agrumes. Un brin de sucre résiduel lui apporte rondeur, charme et persistance. Un rosé équilibré, facile à boire et savoureux à souhait.  Harmonie assurée avec la truite saumonée grillée. Mon coup de cœur!

 

Un rosé de Provence :

Vieux Château d’Astros 2013 Côtes de Provence, France 17,25$ 10790843 Note : 87

Un rosé provençal typiquement très pâle, élaboré avec les cépages syrah (30%), grenache (40%), cinsault (15%) et carignan (15%). Tout en finesse, son nez légèrement fruité séduit. , Un vin délicat et léger doté d’une pointe d’amertume rafraîchissante. Servez-le avec une truite de lac grillée.

Et pourquoi pas un Champagne rosé :

Rosé Brut, Champagne H. Blin 51,75 $ 12102346 Note : 89

Un champagne rosé plutôt facile et charmeur. Assemblage original de pinot meunier (58%), chardonnay (19%) et pinot noir (4%) auquel on ajoute 20% de vin rouge  (coteaux champenois) pour la couleur. Une tendre acidité lui procure fraîcheur et équilibre.

Article par Nick Hamilton : http://lesconseillersduvin.ca/
 
© 2017 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec