Advertisement

Enregistrement (gratuit)

Derniers vins évalués

Kendall-Jackson Chardonnay Vintner's Reserve Californie 2013, $24.05
Sterling Vintner's Collection Cabernet-Sauvignon, $16.80
Celeste Ribera del Duero 2009, $21.00
Domaine de la Vieille Julienne Lieu-dit Clavin 2013, $27.65
Juan Gil Monastrell 2013, $23.35

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère
Accueil

Rhône à rabais

Quel est le principal problème du vin français d’aujourd’hui ?  À cette question, une forte majorité des répondants vous dirons : « Le prix » Il est certain que certaines régions telles que Bordeaux et Bourgogne ont fortement contribuées à cette réputation.


Article par Nick Hamilton : http://lesconseillersduvin.ca/

Aujourd’hui offerts à des prix ridiculement élevés, les vins français de haute volée sont tout à fait hors de portée du consommateur moyen. Seuls les plus riches peuvent s’offrir les «crus classés» de Bordeaux ou les «grands crus» de Bourgogne. Alors vers où l’amateur de vin français peut-il se tourner pour obtenir des vins de haute qualité à des prix abordables?

De plus en plus d’experts, de sommeliers et d’amateurs avertis vous le diront : la vallée du Rhône, voilà la solution.

La vallée du Rhône se classe bon deuxième juste derrière Bordeaux en superficie du vignoble et en production de vins d’appellations. Même si certains crus réputés (Côte-Rôtie, Hermitage, Condrieu et Châteauneuf-du-Pape) commandent désormais eux aussi un déboursé considérable, la vallée offre plusieurs excellents vins à prix abordables.

Une région, deux climats : 

N’oubliez pas que la vallée du Rhône c’est deux régions en une. Au nord les rouges davantage fins et élégants sont issus de syrah tandis que les blancs, frais et gracieux, sont élaborés avec la marsanne et la roussanne ou le viognier.  Dans le sud, ou le climat méditerranéen apporte beaucoup de soleil et de chaleur, les rouges aux saveurs mûres sont le résultat d’assemblages de nombreux cépages (jusqu’à 13) souvent dominés par le grenache. Quant aux blancs sudistes, moins vifs et plus chaleureux,  plusieurs variétés peuvent entrer dans l’assemblage final.



Les aubaines :

À la recherche d’aubaines ? Les appellations Côtes-du-Rhône et Côtes-du-Rhône-Villages mènent le bal avec des vins de caractère à prix avantageux. Portant le nom de l’une ou l’autre des dix-huit communes choisies, les Côtes-du-Rhône-Villages peuvent souvent impressionner par leur concentration et leur accessibilité - même en jeunesse. Si vous prévoyez dépenser entre 15 $ et 30 $ pour un rouge français, investissez dans une appellation rhodanienne. Vous risquez d’en avoir davantage pour votre argent ! Plusieurs consommateurs l’ont d’ailleurs réalisé et à preuve, le Canada est devenu le 4e plus important client à l’exportation pour la vallée du Rhône. Par conséquent, n’oubliez pas de fouiner dans les appellations satellites méridionales (Luberon, Ventoux, Vivarais, Costières de Nîmes et Grignan-les-Adhémar) de cette généreuse vallée, vous risquez d’y dénicher quelques perles.

 

Les appellations communales à surveiller :

Nord : les appellations de Saint-Joseph, Crozes-Hermitage et Cornas produisent des rouges merveilleusement bien structurés à partir du cépage syrah. Sud : les vins à base de grenache élaborés à Gigondas, Vacqueyras, Lirac, Vinsobres, Rasteau et Beaumes-de-Venise sont souvent de superbes rouges aux saveurs mûres séduisantes qui offrent un surprenant potentiel de garde (5 à 8 ans).

Merci à la vallée du Rhône de nous permettre de boire du bon vin français sans faire à chaque fois un trou dans notre budget. Voici une sélection de quatre rouges de la Vallée du Rhône présentement disponibles :

Mon Coeur 2012 Côtes du Rhône, JL Chave Sélection 22,70 $

Cette cuvée élaborée avec les cépages syrah (60%) et grenache (50%) est habillée d’une robe colorée voire violacée. Son nez séduisant dégage un arôme de fruits des champs confiturés rehaussé d’un effluve floral discret. Un fruité d’une pureté remarquable, un bel équilibre et un charme incontestable. Un plaisir à déguster avec les grillades de veau et de porc. Note : 88

Cuvée Les Champauvins 2012 Côtes du Rhône, Domaine Grand Veneur 23,05 $

Élaboré principalement avec le grenache (70 %) et l’apport de la syrah (20%) et du mourvèdre (10 %), ce cru gorgé de soleil provient d’une parcelle qui avoisine la prestigieuse appellation de Châteauneuf-du-Pape. Nez fruité discret qui rappelle la fraise. De sève moyenne, dans un style souple et facile à boire qui plaira aux amateurs de vins au fruité mûr. Savoureux à souhait, il accompagnera à merveille la pizza à la saucisse italienne. Note : 88

Silene 2012 Crozes-Hermitage, JL Chave Sélection 28,20 $

Robe colorée. Nez qui rappelle bien la syrah : fruité de bonne intensité dégageant des arômes de fruits noirs (mûres et cassis), de poivre et un effluve animal typique. De sève et corps moyens, fraîcheur, bon équilibre et une bonne allonge. Servez ce beau rouge avec vos charcuteries et pâtés favoris. Note : 88

Cuvée Prestige 2010 Côtes-du-Rhône-Villages Rasteau, Domaine Soumade 27,50$

Cette cuvée Prestige de l’excellent Domaine Soumade exige d’être carafée entre 45 et 60 minutes avant dégustation. D’une richesse exemplaire, son nez mûr, voire confituré, séduit. Une belle concentration, une texture veloutée et des tannins souples offrent un immense plaisir. Sans aucun doute le meilleur Côtes-du-Rhône-Villages gouté dans la dernière année. (40% Grenache, 30% Mourvèdre, 30% Syrah) Note : 91

 

Et le blanc de la semaine : de Loire

Domaine des Rabichattes 2012 Pouilly-Fumé, Grebet Père et fils, France 26$

Fait uniquement de sauvignon blanc, voici un beau blanc particulièrement frais, fin et élégant. Son nez dégage des arômes d’agrumes et de pomme verte rehaussé d’un effluve végétal typique. Saveurs vives mais équilibrées. Harmonie assurée avec le chèvre chaud sur salade. Note : 88

 
© 2018 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec