Advertisement

Enregistrement (gratuit)

English/French Selection

Derniers vins évalués

Château de Haute-Serre 2000, $29.80
Masi Modello, $14.95
Di Majo Norante Contado Riserva 2011, $17.50
Tami Nero d'Avola 2014, $20.30
Michele Chiarlo Le Orme, $16.45

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère

Recherche de vin par mot clé, code SAQ, accord mets et vin, cépage, région, etc.


Accueil
Service du vin : températures justes

À quelle température doit-on servir le vin?   Rappelez-vous que la chaleur a le désavantage d’amplifier les défauts et que le froid masque les parfums et les saveurs du vin.

La température de service d’un vin joue un rôle primordial dans la perception de ses qualités ou défauts. Il constitue le plus important facteur de plaisir du vin. Sachant que la température maximale de service de doit pas excéder les 18° à 19°,  il nous est permis de conclure que tout flacon, sans exception, devra obligatoirement être rafraichi.

Article par Nick Hamilton : http://lesconseillersduvin.ca/

L’expression « température de la pièce », réservée aux vins rouges corsés et savoureux, exige que la bouteille soit servie à la température maximale de 18° à 19 °.  Pour les rouges moyennement corsés, le service à 15° s’avère idéal. Quant aux rouges légers tels que les Beaujolais et les Valpolicella, afin de rehausser leur caractère fruité de jeunesse, ils doivent être servis plus frais (de 12° à 13°). Quant aux vins rosés, ces rouges très pâles doivent être servis frais (8° à 12°), mais pas glacés.

Lire la suite...
 
Séduisants vins italiens

Au Québec, les vins italiens se classent au deuxième rang juste derrière la France et devant les Etats-Unis. Contrairement à la France qui, depuis quelques années, voit sa popularité décliner sur plusieurs marchés, l’Italie semble viser juste.

Non seulement a-t-elle réussie à maintenir son rang de bon deuxième derrière l’Hexagone, mais contre toute attente, l’Italie continue d’accroître, à petits pas, sa part du marché québécois.



Article par Nick Hamilton : http://lesconseillersduvin.ca/
À l’export, le Canada représente un marché très important pour l’Italie. Le Canada se classe au 4e rang derrière les Etats-Unis, l’Allemagne et le Royaume-Uni. Trois régions réputées compte pour plus de 65% des exports : la Vénétie (31,5%), le Piemonte (19,2%) et la Toscane (14,8%). Curieusement la Sicile, deuxième région de production d’Italie, ne représente que 2% (en $) des exports du pays.


Au cours des dernières semaines, j’ai dégusté un bon nombre de vins italiens. Dans la chronique de cette semaine,  je tenais à vous livrer une sélection de vini particulièrement réussis qui, je l’espère, ravira l’amateur de vins de l’Oenotria.

Lire la suite...
 
Tendances vins 2015
Quels vins doit-on déguster pour précéder et influencer la mode viticole ? Présentement dans certains marchés c’est bien connu que Bordeaux n’a plus la cote ! Mais qu’est-ce qui sera « IN » en 2015 ?

Les pays vinicoles du Nouveau Monde continuent de produire des vins davantage charmeurs, pleins de fruit et faciles à boire. Grâce à leur dynamisme et leur style, les vins de Nouvelle-Zélande, d’Afrique du Sud, d’Argentine et du Chili prendront davantage de place dans plusieurs marchés en 2015. Quant au vieux pays, l’Espagne mais surtout le Portugal voleront la vedette avec leurs rouges riches et structurés de même que leurs surprenants blancs. La Grèce poursuivra sur sa lancé des dernières années pour charmer de nouveaux curieux consommateurs.

Article par Nick Hamilton : http://lesconseillersduvin.ca/

Quant aux leaders habituels : la France peinera à se maintenir dans de nombreux marchés, et contrairement à son éternelle rivale, l’Italie réussira à gruger quelques pourcentages de ventes supplémentaires ici et là.

Lire la suite...
 
Le vin Fifty Shades of Grey Red Satin

J’étais l’invité de Catherine Perrin à l’émission Médium large pour discuter du nouveau vin : Fifty Shades of Grey Red Satin. D’entrée de jeu, disons qu’il s’agit de marketing et d’une forme de « branding » (création et gestion de marques). Dans une perspective anthropologique, le branding consiste à prendre des produits industriels indifférenciés et de leur ajouter du sens, des significations, pour justement les différencier et ainsi interpeller les publics cibles auxquels ils sont destinés. Les gestionnaires de marques et les publicitaires trouvent ces significations dans la société, dans la culture dans laquelle on vit. Dans le cas du vin Red Satin, les significations ajoutées sont justement celles associées au roman et à l’univers de Fifty Shades of Grey.


Cette forme de branding ne correspond pas à ce que nous sommes habitués de voir dans l’univers du vin. C’est pourquoi ce vin nous interpelle, nous intrigue, ou encore nous choque et nous apparaît, finalement, comme un produit commercial.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivante > Fin >>

Résultats 33 - 36 sur 52

Vins évalués par l'éditeur

Seven Falls Merlot Wahluke Slope 2011, $20.95
Mission Hill Reserve Merlot 2009, $26.05
Domaine Milan Le Vallon 2009, $23.80
Charles Smith Wines Boom Boom Syrah 2014, $28.10
Can Blau 'Blau' 2014, $19.10
Occhipinti SP68 2014, $26.85
Dreamfish Sauvignon Blanc 2014, $11.80
Domaine Labbé Abymes 2014, $16.35
Barra of Mendocino Pinot Noir 2013, $27.05
Dopff & Irion Domaine du Château de Riquewihr Les Sorcières Gewurztraminer 2011, $24.95
© 2017 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec