Advertisement

Enregistrement (gratuit)

Derniers vins évalués

Kendall-Jackson Chardonnay Vintner's Reserve Californie 2013, $24.05
Sterling Vintner's Collection Cabernet-Sauvignon, $16.80
Celeste Ribera del Duero 2009, $21.00
Domaine de la Vieille Julienne Lieu-dit Clavin 2013, $27.65
Juan Gil Monastrell 2013, $23.35

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère
Accueil

La législation des vins de Colombie-Britannique

La législation des vins de Colombie-Britannique reflète son histoire. La législation encadre la provenance en reconnaissant différentes régions et sous-régions (voir ici-bas) à travers l’appellation VQA. Pour être un vin VQA, un vin doit être à100% produit de raisins de Colombie-Britannique. Pour porter le nom d’une région spécifique (Okanagan VQA), les raisins doivent provenir à 95% de cette région. Le vin doit également subir un test de qualité afin de s’assurer qu’il ne soit pas défectueux. Il ne doit pas cependant correspondre à un style ou un profil organoleptique spécifique.

La mention « Estate botlle » s’applique au vin dont les raisins proviennent à 100% du domaine et embouteillés sur place.

La mention « Wine of distinction » s’applique pour les vins produits à 100% de raisins de Colombie-Britannique. Il peut s’agir d’hybride de Labrusca, mais pas à 100%.

Reflet de son histoire, il existe également la mention « Cellared in Canada » pour les vins étrangers et achetés en fut, mais mis en bouteille (ou en boite de 4 litres) au Canada. Il peut alors s’agir de vin étranger à 100%, ou encore d’assemblage entre du vin étranger et du vin canadien. Cette mention peut facilement berner les consommateurs, car ces vins se retrouvent alors présenter dans les BC liquors store comme étant des vins canadiens. À l’origine, elle visait à aider l’industrie lors du passage au libre-échange avec les États-Unis, durant la période de replantage des vignes.

Pour porter un cépage unique sur son étiquette, celui-ci doit composer 85% des cépages utilisés. Pour porter la mention de deux cépages, ils doivent conjointement composer 90% des cépages utilisés, alors que le second doit correspondre à 15%. Dans le cas de trois cépages, ils doivent conjointement correspondre à 95% des cépages utilisés, le second à 15% et le troisième à 10%.

La mention du millésime peut être indiquée lorsqu’au moins 85% des raisins utilisés proviennent du millésime en question.

D’autres spécifications s’ajoutent pour différents types de vin (Sparkling wine, traditional method, etc.) Pour porter la mention «  Icewine », un vin doit, entre autres être produit à partir de vitis vinifera ou de l’hybride Vidal uniquement, il  doit avoir gelé naturellement et ne peut être vendangé que lorsque la température atteint -8°C et être vinifié alors que les raisins demeurent gelés. La mention « Meritage » est réservée aux vins correspondant à un agencement spécifique de cépage (rouges :
Cabernet Sauvignon, Merlot, Cabernet Franc, Malbec, Petit Verdot, St. Macaire, Gros Verdot et Carmenère, blancs : Sauvignon Blanc, Sémillon et Sauvignon Vert ), mais dont aucun cépage ne compose plus de 90% de l’ensemble.

 
© 2018 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec