Advertisement

Enregistrement (gratuit)

Derniers vins évalués

Michele Chiarlo Le Orme, $16.45
Cousino-Macul Cabernet-Sauvignon, $18.50
Château de La Chaize Brouilly, $20.70
Errazuriz Max Reserva Chardonnay 2013, $18.25
Château St-Thomas Les Émirs 2010, $18.00

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère

Recherche de vin par mot clé, code SAQ, accord mets et vin, cépage, région, etc.


Accueil arrow Dégustation du vin arrow Lexique de dégustation

Lexique de dégustation du vin

Acidité : L'acidité est une des composantes de base de l'équilibre du vin. Elle apporte au vin sa fraîcheur. En son absence, le vin sera mou. Trop présente, on dira que le vin est vert. L'acidité diminue la perception du sucre, et vice versa.

Alcool : L'alcool est une composante fondamentale et essentielle du vin. Au niveau du nez, l'alcool contribue au bouquet du vin. En bouche, l'alcool contrebalance l'amertume et l'acidité. En contrebalançant l'amertume du vin, l'alcool peut donner une impression de sucré au vin si l'acidité est faible. Un vin sans alcool, c'est du vin aigre (ou vinaigre). Selon la sensation laissée par l'alcool on qualifiera sa présence en allant de très faible à brûlant.

Amertume : L'amertume est une caractéristique importante des vins qui va venir équilibrer les impressions provoquées par le sucre dans les vins blancs, et par l'alcool. L'amertume du vin provient des tanins présents dans les rafles et la peau des raisins. Elle peut également provenir des fûts en bois dans lesquels certains vins auront été affinés.

Animal : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes tertiaires lors du vieillissement en bouteille du vin. Il peut s'agit d'arôme de cuir, de fourrure, de gibier, de venaison, ?

Appellation : Désignation légale du lieu de production d'un vin. Chaque pays producteur possède de tel système législatif réglementant la production de vin. Le premier système d'appellation fut développé en France, système duquel ce sont inspirés les autres pays producteurs. À une appellation correspond d'abord une zone géographique précise, et parfois une tradition vitivinicole indiquant quels cépages doivent entre dans la composition des vins.

Arômes : Les arômes ce sont l'ensemble des constituants odorants d'un vin, appréciables autant par l'olfaction (le nez), que par la rétro olfaction (remontée des effluves de la bouche vers les fosses nasales). Les arômes sont la dimension la plus riche et la plus complexe que le vin offre, et la plus intéressante à analyser.

Aspect : Les aspects du vin sont les caractéristiques visuelles autres que celles concernant la couleur et la teinte. Ce sera la spécificité de la brillance et de la transparence. Un vin peu être limpide, être légèrement voilé, se caractériser par la présence de cristaux, ou encore avoir un léger dépôt.

Boisé : Caractère aromatique d'un vin qui a été élevé en fûts de bois. Ces caractères peuvent être la vanille, le bois neuf, le bois brûlé, la résine, la noisette, le pin, le cèdre, ?

Chimique : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes tertiaires lors du vieillissement en bouteille du vin. Il peut s'agit d'arôme de goudron, de solvant, d'éther, de souffre, de vernis, ?

Confiserie : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes tertiaires lors du vieillissement en bouteille du vin. Il peut s'agit d'arôme de miel, de pâte d'amandes, de praline, ?

Corps : Le corps est principalement associé au vins rouges et fait référence à l'impression créer en bouche par l'équilibre entre les tanins et l'alcool.

Épicé : Caractère aromatique qui provient soit des odeurs primaires du cépage, soit du développement d'arômes tertiaires lors du vieillissement en bouteille du vin. Dans le premier cas, il s'agira de poivre, de garigue, de muscade, ? Et dans le second cas, il s'agira davantage de clou de girofle, de cannelle, de camphre?

Évolution : L'évolution renvoie au degré de maturité que le v in a atteint depuis sa mise en bouteille. Le rythme auquel différents vins évoluent dépend des cépages qui le composent et des méthode de vinifications utilisées. Un vieillissant, le degré d'acidité d'un vin diminue, les tanins se fondent et deviennent plus soyeux, alors que le degré d'alcool demeure stable. En laissant vieillir un vin, on souhaite améliorer l'équilibre entre ces trois composantes, tout en permettant le développement d'arômes tertiaires. Cependant, ce faisant on perd une partie des arômes primaires, dont le fruit. Ce pourquoi des vins jeunes sont souvent considérés « sur le fruit ».Un vin sera considéré encore, jeune, prêt à boire, à son apogée, sur le déclin,?

Fermenté : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes secondaires lors de la fermentation du vin. Il peut s'agit d'arôme de levure, de pain, de brioche, ?

Floral : Caractère aromatique du vin qui provient des odeurs primaires du cépage. Il peut s'agir de tout arôme rappelant des fleurs, tel la rose, la pivoine, le lys, la violette, ?

Fruité : Caractère aromatique du vin qui provient des odeurs primaires du cépage. Il peut s'agir de tout arôme rappelant des fruits, tel les cerises, les fraises, le cassis, les mûres, ?

Intensité visuelle : L'intensité visuelle c'est la force ou la profondeur avec laquelle se manifeste la couleur ou la teinte de vin. Un vin pourra ainsi être violacé, et aller de très clair à très profond.

Lacté : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes secondaires lors de la fermentation du vin. Il peut s'agit d'arômes de lait, de beurre, de yogourt, etc?

Longueur : La longueur d'un vin, c'est la mesure de la persistance en bouche d'arômes après la déglutition. Plus un vin est riche en arômes, plus il est dense, et plus il va tapisser l'intérieur de la bouche et ainsi prolonger la stimulation de nos sens gustatifs et olfactifs. La longueur d'un vin peut être courte ou encore très longue, voir même infini dans le cas de certains vins remarquables. En effet, une longue persistance en bouche est normalement l'apanage des grands vins.

Millésime : Le millésime est l'année inscrit sur l'étiquette d'un vin et qui indique la date de la récolte des raisins qui ont servi à sa production. Auparavant, en raison des méthodes de vinification plus rudimentaires, une différence de millésime pouvait entraîner des variations importantes dans la qualité des vins produits, surtout dans les pays du nord comme la France. C'est pourquoi la notion de millésime devient si importante. Aujourd'hui, les producteurs réussissent bon an mal à produire des vins de qualité très constante. De plus, dans certains pays telles l'Italie, l'Australie, l'Afrique du Sud ou encore la Californie, le climat demeure constant et toujours favorable. Par conséquent, les différences de millésimes non plus l'importance qu'elles revêtaient autrefois. Les bons millésimes demeurent néanmoins recherchés par les amateurs. Devant la quantité de vin disponible, pourquoi ne pas se servir en effet du millésime pour orienter nos choix vers l'une ou l'autre région.

Minéral : Caractère aromatique du vin qui provient des odeurs primaires du cépage. Il peut s'agir de tout arôme rappelant la pierre à fusil, la craie, le silex, ?

Sucre : La présence de sucre résiduel est l'apanage de certains vins blancs moelleux. Il vient ainsi modifier l'équilibre qui se joue entre l'alcool et l'acidité. Plus le degré de sucre sera élevé, plus le degré alcoolique devra être important, sinon le vin sera trop sirupeux.

Tannins : Les tanins sont un élément essentiel des vins rouges. Ils sont considérés comme la charpente ou l'ossature du vin. Ce sont les tanins qui créent cette sensation d'astringence et de resserrement des muqueuses de la bouche. Dans le vin, les tanins s'équilibrent avec l'acidité d'une part, et l'alcool d'autre part. Les tanins seront plus ou moins présents en fonction du type de cépage et des méthodes de vinification utilisées lors de la confection du vin. Les tanins d'un vin s'assouplissent au fur et à mesure que celui-ci gagne en maturité, d'abord dans les fûts, et ensuite lors du vieillissement en bouteille. Les tanins sont des substances végétales qui proviennent de la peau des raisins, des rafles et des pépins. Une part des tanins peut également provenir du bois des fûts dans lesquels certains vins sont affinés. Les tanins sont avec l'acidité et l'alcool, un des facteurs qui permettent au vin de se conserver plusieurs années. Certains grands vins seront considérés comme trop jeunes lorsque la présence de leurs tanins sera justement trop marquée, et que ceux-ci ne se seront pas encore fondus pour devenir coulants ou gouleyants.

Torréfié : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes tertiaires lors du vieillissement en bouteille du vin. Il peut s'agit d'arôme de cacao, de fumée, de café, de tabac, de caramel, ?

Végétal : Caractère aromatique du vin qui provient des odeurs primaires du cépage. Il peut s'agir de tout arôme rappelant des plantes, tels le foin coupé, l'herbe, la fougère, le plant de tomate, ?.

Venaison : Caractère aromatique qui provient du développement d'arômes tertiaires lors du vieillissement en bouteille du vin. Il s'agit d'arôme de musc.

 

Vins évalués par l'éditeur

Seven Falls Merlot Wahluke Slope 2011, $20.95
Mission Hill Reserve Merlot 2009, $26.05
Domaine Milan Le Vallon 2009, $23.80
Charles Smith Wines Boom Boom Syrah 2014, $28.10
Can Blau 'Blau' 2014, $19.10
Occhipinti SP68 2014, $26.85
Dreamfish Sauvignon Blanc 2014, $11.80
Domaine Labbé Abymes 2014, $16.35
Barra of Mendocino Pinot Noir 2013, $27.05
Dopff & Irion Domaine du Château de Riquewihr Les Sorcières Gewurztraminer 2011, $24.95
© 2017 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec