Advertisement

Enregistrement (gratuit)

Derniers vins évalués

Michele Chiarlo Le Orme, $16.45
Cousino-Macul Cabernet-Sauvignon, $18.50
Château de La Chaize Brouilly, $20.70
Errazuriz Max Reserva Chardonnay 2013, $18.25
Château St-Thomas Les Émirs 2010, $18.00

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère
Accueil

Vin et vgnoble de la Rioja

La Rioja est une des régions viticoles les plus réputées d’Espagne. Ce vaste vignoble d’une superficie de 63 000 hectares du nord de la péninsule ibérique se situe dans la vallée de l’Èbre. Elle tirerait son nom d’une mauvaise prononciation d’un affluent de ce fleuve : le rio Oja. À elle seule, l’histoire de cette région illustre l’évolution du vignoble espagnole et pour lequel elle constitue une locomotive et un modèle en matière d’innovations et d’amélioration de la production.


Histoire des vins de la Rioja

  • Introduit en Espagne par les Phéniciens, les origines exactes de la viticulture dans la Rioja ne sont pas claires. Selon le Larousse des vins, lorsque les Romains arrivèrent dans la région il y a 2000 ans, ils découvrirent des populations – les Celtiberi – qui cultivaient déjà la vigne.
  • Avec la chute de Rome est les invasions barbares (5e S.), puis ensuite la conquête musulmane (7e S.), on peut penser que la production de cette région connaît un déclin.
  • Lichine (1980) indique que la découverte de l’Amérique ouvrit de vastes marchés aux exportations de vins Espagnoles, notamment ceux de la Rioja.
  • En 1787 est créée la Real Sociedad Económica de Cosecheros de Rioja.
  • Dans les années 1850-1860, les marquis de Riscal et de Murietta effectuent chacun des voyages à Bordeaux et desquels ils rapportent un nouveau savoir-faire, de nouveaux cépages et des barriques de chêne neuves. Ils se mettent alors à produire des vins d’inspiration bordelaise avec du Cabernet-Sauvignon et du Merlot. Les mêmes méthodes sont rapidement expérimentées avec succès avec le Tempranillo.
  • À la même époque, 1860-1890, alors que le vignoble français est décimé par le phylloxéra, les négociants viennent en Espagne s’approvisionner en vin et stimule fortement la production, notamment dans la Rioja en raison de la proximité géographique avec la France. On assiste à l’émergence de grandes Bodegas Industriales.
  • En 1890, le marché français – qui a reconstitué son vignoble – se referme. La Rioja est à son tour dévasté par le Phylloxera. La production connait un déclin jusqu’aux années 1950.
  • En réponse à ces problèmes, une station de viticulture et d'œnologie est fondée à Haro (Estacion de Viticultura y Enologia de Haro). C’est encore un centre de première importance pour l’œnologie.
  • En 1902, un édit royal (Real Orden) établit une origine officielle des vins de Rioja. En 1926 est créé un Consejo Regulador pour délimiter officiellement la zone viticole, délivrer une garantie du vin et contrôler l’usage de l’appellation « Rioja ».
  • C’est principalement à partir des années 1960, avec le décollage économique de l’Espagne et l’émergence d’une classe moyenne, que la Rioja recommence à se développer et à se moderniser sur le plan viticole.
  • En 1991 la Rioja accède au rang de Denominación de Origen Calificada (DOCa). La Rioja est la première et l’une des deux seules régions viticoles espagnoles (avec le Priorat) à avoir accédé à ce titre à ce jour.

Encépagement

Vins rouges

Les vins rouges de la Rioja sont principalement produits à partir des cépages :


Vins blancs 

Les vins blancs de la Rioja sont produits principalement à partir des cépages :

  • Viura
  • Malvoisie
  • Grenache blanc

Caractéristiques des vins

La région de la Rioja s’étend sur les deux rives de l’Èbre. Les subdivision du vignoble correspondent à la subdivision administrative de la région : Rioja Alavesa, Rioja Alta et Rioja Baja.

La Rioja Alavesa, située au nord de l’Èbre, et la Rioja Alta constituent les régions plus septentrionales et plus fraîches de la Rioja, notamment en raison de leur altitude plus élevées, comprise entre 400 et 500 m au-dessus du niveau de la mer. Pour cette raison, elles sont reconnues produire des vins de meilleures qualités. Le sol y est davantage argileux et sillonné de dépôt de calcaire et de fer.

La Rioja Baja, qui comprend la région viticole de Navarre, occupe la partie sud-est de la Rioja. Le climat y est plus chaud et sec. Les vins de cette région sont donc plus riches en chaleur et en soleil, donc en fruit et en alcool.

Le système de vieillissement rend les vins de la Rioja unique. Ils sont soumis à des règlements plus stricts que la loi espagnole. En gros, les périodes de vieillissements sont légèrement plus longues pour chaque catégorie :

  • Joven : vin qui n’a pas obligatoirement séjourné dans le bois. 
  • Crianza : vin mis sur le marché après 24 mois minimum, dont 12 mois minimum passés en barrique bordelaise. 
  • Reserva : vin commercialisé après 36 mois minimum, dont 12 mois  au moins passés en barrique bordelaise. 
  • Gran Reserva : vin commercialisé après 60 mois minimum, dont 24 mois au moins passés en barrique bordelaise. 

En général, les vins de la Rioja sont assez riches, savoureux et structurés. Ce sont des vins qui présentent en général un excellent potentiel de garde et des vins de 10 ans d’âge semblent parfois étonnamment jeunes et frais. Ce sont également des vins qui sont souvent vinifiés dans un style plus mure et moderne, avec beaucoup d’extraction, un boisé prégnant et ils s’apparentent aux vins du Nouveau-Monde. Avec ce style, les producteurs de la Rioja ont réussi à partir des années 1990 à attirer l’attention de l’influent critique Robert Parker (Wine advocate) qui, avec ces notes élevées, a contribué au succès de cette région auprès des amateurs anglo-saxon, notamment aux États-Unis.

 
© 2017 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec