Advertisement

Free Registration

Latest wine reviews

Di Majo Norante Contado Riserva 2011, $17.50
Tami Nero d'Avola 2014, $20.30
Michele Chiarlo Le Orme, $16.45
Cousino-Macul Cabernet-Sauvignon, $18.50
Château de La Chaize Brouilly, $20.70

Apportez votre vin

Restaurant À l'Os
Restaurant Ô Thym
Restaurant La Colombe
Restaurant Monsieur B
Restaurant Le Quartier Général
Restaurant Le Square
Restaurant Tamashi
Restaurant L'Académie Montréal
Restaurant Giorgio Rosemère

Search wine by keyword


Vin et vignoble d'Espagne

| Vins rouges d'Espagne | Vins blancs d'Espagne |

Histoire du vin en Espagne

L'Espagne a une histoire viticole très ancienne. Cependant, la production de qualité est relativement récente.
  • En 1100 av. J.-C., les Phéniciens fondent des colonies dans le sud de la péninsule et y plantent des vignes. À cette époque, les vins de Xera, aujourd'hui Jerrez de la Frontera, sont les plus prisés.
  • À partir des 7ième et 6ième siècles av. J.C., les Grecs et les Carthaginois, puis ensuite les Romains, répandent la vigne et l'art de la viticulture à travers l'Espagne.
  • En 711, l'Espagne devient en grande partie musulmane suite aux invasions arabes. La viticulture se perpétue néanmoins pour la production de raisins de table.
  • Les Chrétiens reconquièrent graduellement l'Espagne entre 800 et 1492. Dès la fin du Moyen-âge, le Xérès, produit à Jerez, appelée Cherrisch en arabe-andalou, s'exporte sous forme de vin muté en Angleterre. Le Xérès, ou Sherry, demeurera le vin d'Espagne le plus populaire à l'étranger jusque dans les années 1980.
  • Lorsque le phylloxéra s'attaque au vignoble français à partir des années 1860, des négociants se tournent vers l'Espagne pour se procurer du vin. Ceci favorise l'expansion de la viticulture, entre autre dans les régions du nord. Ces contacts avec le marché français influencent également quelques propriétaires à se tourner vers la qualité, dont le Marquis de Riscal.
  • En 1926, le premier Consejo Regulator (Conseil régulateur) du vin est mis sur pied en Rioja. À cette époque, la production de vin est principalement le fait de grandes coopératives qui achètent au poids les raisins de petits paysans-viticulteurs. Le vin est principalement destiné au marché interne, mais certains producteurs développent des marchés d'exportations, tel Miguel Torres à partir de 1932.
  • En 1954, les Denominaciones de Origens remplacent les Consejo Regulator.
  • À partir des années 1970, une révolution s'amorce dans les chais et dans les vignobles alors que les maisons vinicoles se tournent vers les nouveaux équipements et les nouvelles techniques de viticulture et de vinification qui ouvrent la porte des marchés internationaux,.
  • En 1986, l'Espagne intègre la CEE et accède aux marchés européens. L'Espagne se voit alors obligé d'harmoniser ses politiques viticoles avec celles de la CEE.

 

La législation des vins en Espagne

La législation espagnole respecte la législation européenne et s'apparente aux systèmes français et italiens.

Vino de mesa : Les vins de table. Les vins peuvent provenir de n'importe où en Espagne et ne portent ni mention d'origine géographique, ni millésime.

Vino de la tierra : Équivalent des vins de pays français. Ce sont des régions reconnues pour leurs caractères spécifiques et aspirant au statut de Denominacion de Origen.

Denominacion de Origen (DO): Équivalent espagnol des AOC françaises et des DOC italiennes.

Denominacion de Origen calificada (DOC) : Équivalent des DOCG italiennes. Ce sont des vins répondants à des critères de qualité et de régularité plus strictes. Seuls la Rioja et le Priorato ont cette reconnaissance.

Désignation des vins : La législation espagnole présente en plus un système de désignations destiné à informer les consommateurs sur les types de vins.

  • Vino joven : « vin jeune ». Vin mis en bouteille aussitôt après la clarification, sans vieillissement.
  • Vino di crianza : « vin de race ». Vin pouvant être commercialisé seulement après avoir vieilli une année (blancs) ou deux années (rouges), dont au moins six mois en barriques de chêne.
  • Reserva : Les vins rouges doivent avoir vieilli trois ans, dont au moins deux en barriques avant d'être commercialisés. Pour les blancs, le vieillissement est de deux ans, dont six mois en barriques.
  • Gran reserva : Les rouges doivent vieillir deux années en barriques et ensuite trois années en bouteille avant d'être commercialisés. Pour les blancs, le vieillissement est de deux ans, dont six mois en barriques.
 

Encépagement du vignoble d'Espagne

Vins rouges d'Espagne

Trois cépages principaux composent les vins rouges d'Espagne :

On retrouve également de nombreux autres cépages secondaires tel :
  • Mencià, planté uniquement dans le Bierzo et le Valdeoras, apparentés au Cabernet Franc.
 

Vins blancs d'Espagne

Les vins blancs d'Espagne sont produits à partir de nombreux cépages dont :
  • Airen, un cépage commun et très répandu.
  • Grenache blanc
  • Albarino de Galice
  • Verdejo
  • Maccabeo
  • Parellada
  • Xarel-lo, utiliser pour la production des vins mousseux cava.
 

Les régions viticoles d'Espagne

On retrouve 60 Denominacion de Origen en Espagne. Les régions viticoles d'Espagne se divisent entre le nord, le centre et le sud. C'est dans les régions du nord que sont produits les meilleurs vins. Le centre, entre autre le long de la côte, commence à être reconnu pour une viticulture de qualité. Le sud est la terre de prédilection de la production des vins mutés, dont le Xérès.

Nord :
  • Bierzo
  • Rioja
  • Carinenan
  • Somontano
  • Penedès
  • Coste del segre
  • Priorato
Centre :
  • Jumilla
  • Utiel Requena
Sud :
  • Xérès
  • Malaga
  • Montilla-Moriles


Producteurs : 

Eguren en Rioja  

 

Evaluations - Espagne

Borsao Tres Picos Garnacha 2013, $21.90
Mas Igneus FA206 2011, $28.95
Ijalba Reserva 2010, $22.75
Ijalba Graciano 2012, $21.90
© 2017 Sommelier Virtuel, Montréal, Québec