Hillside Estate Winery

Hillside Estate Winery est l’une des anciennes wineries de l’Okanagan. C’est en fait la première winery de Naramata Bench, une zone aujourd’hui prisée, située au sud du lac Okanagan sur la rive est, et qui compte près d’une quarantaine de domaines vinicoles. Située directement en bordure de Naramata rd, Hillside Estate Winery se distingue par un grand bâtiment en bois brun foncé et blanc dont l’architecture rappelle un ancien moulin ou une sorte de bâtiment rural préindustriel. Elle fut la première winerie dessinée par l’architecte Robert Mackenzie qui depuis a dessiné de nombreuses wineries dans l’Okanagan.

Hillside Estate Winery a été fondé par Vera et Bohumir Klokocka. Fuyant le régime communiste de Tchécoslovaquie ils cherchaient un endroit où vivre et où ils pourraient faire du ski. En 1979, charmés par l’endroit, ils achètent une petite propriété entre Penticton et Naramata et deviennent agriculteurs. Ne réussissant pas à vivre uniquement de leurs 780 arbres fruitiers, ils se tournent vers la viticulture en 1984.

Bien qu’à l’époque, on cultive surtout des hybrides, ces Européens se tournent plutôt vers des variétés de Vitis vinifera : Cabernet-sauvignon, Auxerois (Malbec), Pinot Gris, Merlot, Gamay, Chardonay et Muscat Ottonel. Un fournisseur de Penticton de l’époque leur vendit ce dernier, alors qu’ils pensaient acheter du Pinot Blanc. Ce parfumé Muscat Ottonel est devenu l’un des cépages emblématiques de Hillside Estate Winery et chaque année, des amateurs attendent impatiemment sa sortie.

Vera et Bohumir ont joué un rôle important dans le développement de l’industrie vinicole de l’Okanagana. Dès que leur vignoble commença à produire, ils se démenèrent pour obtenir une licence de winery. Ayant travaillé au mont de ski Big White cofondé en 1977 par Clifford jack « Cliff » Serwa, homme d’affaires local qui deviendra MLA (député) à l’Assemblée législative de Colombie-Britannique de 1986 à 1996, Vera et Bohumir possèdent alors un contact politique pour faire avancer leur cause. Avec quelques autres petits producteurs locaux, ils militèrent avec succès pour la création de la « Farm Winery License » auprès du gouvernement provincial de Colombie-Britannique.

Cette licence permet à de petites wineries de vendre le vin directement au domaine à des visiteurs. Ceci simplifie la commercialisation du vin tout en offrant un meilleur revenu, puisqu’elles évitent les réseaux de distribution et les détaillants. Or, c’est cette licence qui a permis l’apparition de toutes les wineries de l’Okanagan dont le modèle d’affaires repose souvent à 50% sur la vente directe par la cave aux visiteurs, principalement durant l’été. L’industrie vinicole de l’Okanagan, tel qu’on la connait aujourd’hui, a ainsi en partie débuté à Hillside Estate Winery.

En 1996, deux après la mors de son mari Bohumir, Vera vend Hillside Estate Winery à un groupe d’investisseurs (165!) de l’Alberta. Ce sont eux qui, présidé par Duncan McCowan, feront construire le bâtiment actuel. Le domaine s’est également doté d’un bistrot pour attirer et accueillir les visiteurs.

Hillside Estate Winery possède environ 16 hectares de vignes, pour la plupart située à Naramata. L’œnologue actuelle, Kathy Malone, a rejoint ce domaine en 2008. Sous son influence, cette winery se concentre sur la production de vin produit uniquement à partir de raisins cultiver à Naramata Bench. Plusieurs domaines produisent en effet leur vin avec des raisins qu’ils produisent où achètent dans différentes régions de l’Okanagan, le nord étant plus réputé pour les cépages blancs et le Pinot Noir et le centre et le sud mieux indiqués pour les cépages rouges. Ce domaine souhaiterait voir naitre une sous-indication géographique afin de permettre une meilleure reconnaissance des spécificités de ce terroir.

Parmi les vins disponibles a cette winery, notons le Muscat Ottonel, le Pinot Gris et le Gamay vieille vigne. J’ai passablement apprécié leur Syrah 2014 aux parfums et arômes de fraise, de violette, d’anis et de poivre léger sur des tanins fins et souples. Lovelyy.

Laisser un commentaire