Vins et vignobles de Colombie-Britannique


La production de vin en Colombie-Britannique est en ébullition. Le nombre de domaines explose, alors que de nouvelles régions entières se développent. Si l’Okanagan demeure le cœur de cette industrie, notamment en termes de quantité de wineries et du volume de vin produit, d’autres régions sont également très dynamiques et possèdent parfois de petites traditions spécifiques. Les producteurs profitent de l’appui et de l’engouement des consommateurs de Colombie-Britannique qui aiment leur vin et qui soutiennent leur industrie vitivinicole. Simultanément, la qualité des vins s’améliore constamment, ce qui établit de nouveaux standards pour les consommateurs qui deviennent alors plus exigeants.

 


Histoire des vins et du vignoble de la Colombie-Britannique


La législation des vins de Colombie-Britannique


Caractéristiques des vins de Colombie-Britannique et encépagement

Les régions viticoles de Colombie-Britannique

Le vignoble de la Colombie-Britannique se divise en cinq régions (Indications géographiques) : Vancouver Island, Gulfs Islands, Fraser Valley, Okanagan Valley et Similkameen Valey. On retrouve dans l’Okanagan la première sous-indication géographique : The Golden Mile. Naramata Bench constitue également une sous-indication officieuse. D’autres régions se développent dans l’intérieur des terres, tel Lilooet, Thompson Valley, Kootenays, etc. La majorité des vignobles, des wineries et de la production sont cependant concentrés dans la vallée de l’Okanagan où on retrouve environ 85% de la superficie cultivée à vignes de la province, suivit de Similkameen valley (6%), de la côté (6%) et des autres régions intérieures (3%).

Vancouver Island; Gulfs Islands; Fraser Valley; Okanagan Valley; Similkameen Valey

Bibliographie et médiagraphie sur les vins et vignobles de Colombie-Britannique