Verres de dégustation

Si j’en avais les moyens, je déclinerais toute la gamme des Riedel. Je trouve la gamme “O”, -sans pieds- très séduisante. Mais pour le commun des mortels, plusieurs amateurs se “contente” du modèle “Ouverture”.
Pour le prix d’un seul Riedel, on m’a récemment offert six Spiegelau de dégustation (très utiles pour déguster six vins simultanément). Ils sont un peu plus grands que les Inao et concentrent davantage les arômes. Puisque tous les verres finnissent par se casser un jour (oui, oui, je vous le dit, regardez le bien, car un jour il sera inévitablement cassé), et que cela nous brise le coeur lorsque c’est un Riedel (n’est-ce pas Cyntia?), les Spiegelau me semblent un excellent compromis et rapport qualité-prix.

Errazuriz MAX Reserva à l’aveugle

Nous avons dégusté le Shiraz, Cabernet et Merlot. Nous avions donc chacun 3 verres. Pour certains des Riedel Ouverture, pour d’autres de Spiegelau de dégustation.

Robe, du plus foncé au plus pâle: Shiraz, Cabernet, Merlot.

Nez, Shiraz, Merlot: fruits rouges (confiture). Le Cabernet avait un nez plus discret de fruits rouges.

Bouche, du plus tannique au moins tannique: Cabernet, Merlot, Shiraz.

À l’aveugle, sans nourriture, voici ceux que j’ai préféré, dans l’ordre: Shiraz, Merlot, Cabernet.

Après avoir laissé respiré, et ensuite en dégustant avec le repas, j’ai cependant préféré dans l’ordre: Cabernet, Merlot, Shiraz.

Conclusion: on réalise que le fait de faire respirer, de déguster le vin avec ou sans repas a beaucoup d’impact sur notre perception du vin. Au départ, je préférais le Shiraz (à ma grande surprise ), en mageant, mon opinion était différente…

Dégustation Sgnr. d’Aiguilhe et Ch. Reynon

Comme il faut parfois un bon prétexte pour ouvrir trois bouteilles de vin un mardi soir, j’ai profité du passage chez moi de François, propriétaire d’Avocado traiteur, pour déguster et comparer (dans l’ordre) : Le Merlot Pays d’Oc Baron Philippe de Rothschild 2006, les Seigneurs d’Aiguilhe, Côtes du Castillon 2004 et le Château Reynon, Premières Côtes de Bordeaux 2004.

Continuer la lecture de « Dégustation Sgnr. d’Aiguilhe et Ch. Reynon »

Ch. Le Puy No sulfites

Au sujet du fruité et savoureux Ch. Le Puy, c' est parmi les vins les plus "naturels" qu'on puisse trouver. Qu'est-ce que cela veut dire ? Ce vin est certifié "Ecocert" et provient donc de vignes cultivés sans engrais chimique, sans herbicides et sans insecticides de synthèse.

Ce serait, parmi les vins disponibles au Québec, un de ceux qui contient le moins de sulfites.

Je me sens d'ailleurs en pleine forme ce matin