Aller à la SAQ au temps du COVID-19

J’ai été le 25 mars 2020 pour la première fois à la SAQ depuis les nouvelles mesures instaurées le 22 mars par le gouvernement Legault à cause de la pandémie du Coronavirus. Par chance, la file n’était pas très longue et il n’y avait qu’une seule personne devant moi avant d’atteindre l’agent de sécurité qui vous oblige à vous laver les mains au Purel. Jusque là, pas trop de surprise, c’est ce à quoi je m’attendais…

Une fois à l’intérieur, j’ai été surpris de constater plusieurs tablettes vides, surtout les alcools forts régulier du genre vodka ou gin (Kamouraska, Tanquerai, Beefeater, Bombay, etc.). De plus, toutes les tablettes de vins à moins de $12 étaient pratiquement vides, probablement dû au fait qu’il y a très peu d’employés à l’intérieur. Les employés que j’ai vus étaient surtout occupés à faire du nettoyage, ce qui est rassurant dans les circonstances. Pour ce qui est des vins de spécialités, surtout les vins à plus de $20, les tablettes étaient bien garnies.

Une fois à la caisse, on doit présenter les codes à barres des bouteilles au commis qui ne touche à aucune bouteille. Bien entendu, on met les bouteilles nous mêmes dans nos sacs. Bien que cette expérience soit un peu déprimante, on espère que les SAQ resteront un service essentiel en ce temps de crise.

Banc d’essais champagnes et mousseux A3 Québec 2019

Nous étions le 10 décembre au banc d’essais des champagnes et mousseux organisé par A3 Québec. Il s’agit d’une des dégustations les plus courues par les journalistes du vin en vue de faire leurs recommandations pour la période des fêtes.

Lors de cette dégustation, la plus belle découverte fut un mousseux presque rouge qui est produit selon une méthode ancestrale!

Renardat-Fâche Bugey Cerdon, $23.05

Les champagnes dégustés étaient tous d’excellente qualité et bien que leurs prix soient à mon avis trop chers, ils étaient généralement supérieurs aux mousseux dégustés. Voici une sélection de champagnes abordables (c’est relatif).

Nominé-Renard Brut Blanc de Blancs, $42.75

Nicolas Feuillatte Brut Réserve, $48.50

Continuer la lecture de « Banc d’essais champagnes et mousseux A3 Québec 2019 »

Suggestions de rosés pour l’été

Nous étions le 14 mai dernier à la dégustations de vins rosés organisée par A3 Québec. Avec le temps chaud qui est enfin arrivé et la période des vacances estivales qui commence, voici notre sélection de rosés pour l’été 2019. Vous constaterez qu’il est possible de trouver de bons rosés à partir de $12:


Mirabeau Rosé Classique 2018, $18.60

Gassier Esprit Gassier 2018, $19.95

Vignoble Rivière du Chêne Le Rosé Gabriell, $15.25

Willm Pinot Noir 2018, $18.15

Réserve des Chastelles Tavel 2017, $19.95

Carrelot des Amants, $12.25

Domaine du Vieil Aven Tavel 2017, $18.60

Planeta Sicilia 2016, $16.95

Cono Sur Bicicleta Pinot noir, $11.75

Château Souverain Rose 2017, $17.95

Suggestions de vins de Bordeaux

Il faut profiter du fait que plusieurs vins de Bordeaux de l’excellent millésime 2015 soient actuellement disponibles au Québec. Voici quelques suggestions à prix raisonnables. Évidemment, si votre budget vous le permet, vous pouvez également en profiter pour mettre quelques bouteilles plus dispendieuses en cave.


Château Fillon Cuvée Première Bordeaux, $15.90

Château Pelan Bellevue 2015, $17.10

Chartier Créateur d’Harmonies Fronsac 2015, $18.05

Bordeaux Jean-Pierre Moueix 2015, $19.30

Château Fleur Haut Gaussens 2012, $19,30

Château De La Grave Caractère Côtes de Bourg 2015, $22.70

Château Montaiguillon 2015, $24.85

Château Doyac Haut-Médoc Cru Bourgeois 2015, $25.75

Château Chemin Royal Moulis en Médoc 2015, $31.00

Château Mission Haut-Brion et souvenirs de Bordeaux

L’automne dernier, j’ai eu l’occasion d’aller à Bordeaux pour participer à un colloque. Je n’avais pas beaucoup de temps, mais j’en ai profité pour visiter un domaine : La Mission Haut-Brion,  dans l’AOC Pessac-Léognan. Cette AOC est surprenante, car les domaines se retrouvent enclavés dans la ville de Bordeaux. Cette visite fut pour moi l’occasion de déguster le vin de La Mission Haut-Brion, ainsi que le vin du Château Haut-Brion, les deux domaines étant voisins et appartenant au même propriétaire, la société Clarence Dillon. Ce fut également l’occasion de redécouvrir le plaisir des vins de Bordeaux, desquels je m’étais un peu détourné au cours des dernières années. En guise d’excuses (à vous, à moi-même et aux producteurs bordelais), voici quelques suggestions.

Continuer la lecture de « Château Mission Haut-Brion et souvenirs de Bordeaux »