Vino Bodega Catena Zapata I

À l’occasion de son passage à Montréal, Pancho Sanchez est venu nous présenter la Bodega Catena Zapata, ainsi que quelques-uns de leurs vins. Pancho Sanchez, 2e œnologue de la bodega catena Zapata était de passage à Montréal à l’occasion du International Cool Climate Chardonnay Celebration qui avait lieu en Ontario. Pour cette raison, on nous y a fait déguster les Chardonays de la maison, ainsi que des Malbecs.

Je me réjouissais particulièrement d’aller à cette rencontre et à cette dégustation, car le Cabernet-Sauvignon Catena Mendoza 2008 a été pour moi un coup cœur cette année. J’ai également eu l’occasion de déguster lors d’une soirée chez Nick Hamilton un Cabernet-Sauvignon Catena Alta Zapata Mendoza 1997 qui m’a complètement séduit. Ce vin avait parfaitement vieilli et pouvait selon moi se comparer à n’importe quel vin. Il était selon moi aussi bon, complexe et équilibré qu’un vin peut être (As good as a wine can get). Je me suis aussitôt mis quatre bouteilles en cave, en plus d’en offrir une à Mathieu pour son anniversaire.

L’histoire de la Bodega Zapata Catena, c’est l’histoire des vins argentins. Elle remonte à Nicolas Catena, un immigrant italien qui s’installa en Argentine en 1898. En 1902, il planta un vignoble dans la région de Mendoza avec du Malbec. À sa suite, son fils Domingo prit la relève et fit accroître la superficie du domaine, sans chercher à en améliorer la qualité, à une époque où le vin était encore majoritairement considéré comme un produit agricole, et non pas encore le produit de luxe et de distinction qu’il est devenu aujourd’hui. C’est le fils de Domingo, Nicolas Catena, orientera davantage la production de la Bodega vers une production de Catena. Il sera professeur invité en économie à Berkeley au milieu des années 1980 et assistera à la montée qualitative des vins californiens, en plus de rencontrer des personnes comme Robert Mondavi. À son retour en Argentine, il orientera, non sans difficultés, la production de son domaine vers la qualité. Il est aujourd’hui considéré comme un des précurseurs de la production de vin de qualité en Argentine. Aujourd’hui, sa fille Laura Catena, diplômée des universités de Harvard et de Stanford et urgentologue à San Francisco, dirige les destinées du domaine. Le domaine se spécialise désormais dans la production en haute altitude, ainsi que dans les assemblages de raisins provenant de différents microclimats.

Puisque Pancho Sanchez était au Canada pour participer à un concours de Chardonay (on ne nous a pas dit s’ils avaient gagné?), nous avons eu droit aux vins de Chadonnay de la gamme Catena et Alta, ainsi qu’aux malbecs Catena et Alta.

Le Chardonnay Catena Mendoza 2010 est un beau vin, bien fait agréable et charmeur, avec des parfums de citron et de brioche, une belle fraîcheur et un bel équilibre en bouche avec un côté oxydé.

Le Chardonnay Catena Alta Mendoza 2009 est un vin plus sérieux avec un nez puissant et charmeur d’agrumes confits et de brioche. Savoureux et concentrés en bouche, ils présentent des arômes de citron et de brioche.

Nous avons ensuite pu comparer le Malbec Catena Mendoza 2009 et le Malbec Catena Mendoza 2010. Ils étaient très semblables, mais étonnamment, le 2010 semblait plus rond et plus évolué que le 2009 qui semblait plus jeune. Heureusement pour nous, le 2010 qui commence à être disponible est légèrement supérieur au 2009. C’est un vin sombre aux arômes principalement fruités de fruits noirs avec un peu de cacao. Les tanins sont sentis, mais agréables.

Nous avons enfin dégusté le Malbec Catena Alta Mendoza 2008. Sa robe est de couleur rubis sombre et opaque. Le nez est profond, complexe et très agréable avec des arômes de petits fruits, d’herbes, d’épice et de cuir. Le vin est puissant et concentré en bouche, mais tout en étant agréable et déjà bon à boire. Les arômes suivent le nez et la finale est à la hauteur de nos attentes, c’est-à-dire longue et savoureuse.

On nous a dit que Laura Catena devait venir à Montréal dans les prochains mois. Je leur ai suggéré qu’ils devaient de nous faire essayer quelques grandes cuvées d’un certain âge. En espérant qu’ils le fassent… et qu’ils nous réinvitent à nouveau.

Catena est représenté au Québec par Trialto.

Laura Catena a publié un livre sur les vins argentins : Vino Argentino. An Insider’s Guide to the Wines and Wine Country of Argentina, San Francisco: Chronicles Books LLC, 2010.


Laisser un commentaire