Fitzpatrick Family Vineyards

Un élément caractéristique de tous les vins produits dans l’Okanagan, en raison d’une saison estivale plus courte, est leur acidité. Ceci convient bien notamment à la production de vins blancs, dont les vins effervescents. Ainsi, près d’une quarantaine de wineries produisent désormais des vins mousseux. Parmi celles-ci, Fitzpatrick Familly Vineyards se spécialise dans la confection de vins effervescents produits selon la méthode dite « traditionnelle ».

Je suis passé devant ce domaine à quelques reprises, celui-ci étant coincé entre l’autoroute 97 et le lac Okanagan, un peu avant Summerland, sur la route qui mène de Kelowna à Penticton et vers les différentes zones viticoles plus au sud. Je n’y avais pas trop porté attention, jusqu’à ce qu’une personne me suggère d’aller les visiter. Or, c’est un trésor caché qui gagne à être découvert.

S’il s’agit d’une nouvelle winery, la famille Fitzpatrick n’en est pas à ses premiers millésimes. Il s’agit en fait des anciens propriétaires de Cedar Creek  à Kelowna, acheté par Ross Fitzpatrick 1986, puis revendu en 2014 à Anthony Von Mandel de Mission Hill. Greata Ranch, où est situé leur nouvelle winery, Fitzpatrick Familly Vineyards, faisait partie de leurs vignobles et où ils cultivaient justement du Chardonnay et du Pinot noir pour leurs mousseux.

À la vente de Cedar Creek, ils conservèrent Greata Ranch. Il s’agit d’une propriété auxquels l’ancien sénateur Ross Fitzpatrick est attaché, car il venait y acheter des pêches avec son père dans les années 1940, pour le compte de Mac & Fitz packing house, une entreprise spécialisée dans l’achat, l’empaquetage et la revente de fruits.

Produisant différents vins, Fitzpatrick Family Vineyards se spécialise néanmoins dans les vins effervescents produits suivant la méthode traditionnelle. Il existe en effet différentes méthodes pour produire des vins effervescents. Dans tous les cas, il s’agit d’abord de vinifier conventionnellement un vin blanc. On procède ensuite à l’assemblage du vin à partir de différentes cuves, ce qui, dans le cas de la méthode traditionnelle, donne la cuvée.

Pour la méthode traditionnelle, on ajoute une liqueur de tirage (mélange de sucre et de levure) à la cuvée, puis on met le vin en bouteille. Ce mélange crée une seconde fermentation en bouteille qui produit le gaz carbonique, ainsi que des arômes spécifiques. Ceci produit également un dépôt que le remuage des bouteilles a pour but de loger dans le goulot, sous la capsule. On dégorge ensuite les bouteilles pour retirer ce dépôt et on ajoute la liqueur d’expédition pour remplacer le vin perdu à cette étape. Il s’agit d’un mélange de vin et de sucre qui déterminera si le vin est brut, demi-sec ou doux.

Autrement, il existe deux autres méthodes pour produire l’effervescence. La première consiste simplement à ajouter sous pression du gaz carbonique à un vin blanc. Ceci ne procure évidemment aucun arôme et parfum supplémentaire et est la technique utilisée pour produire des vins mousseux peu dispendieux. Entre ces deux méthodes, il en existe une troisième qui consiste, après l’ajout de la liqueur de tirage, de laisser la deuxième fermentation se faire en cuve, avant la mise en bouteille. Ce procédé est également moins couteux, mais permet de produire les arômes associés à cette fermentation. C’est la méthode du Proseco par exemple.

Fitzpatrick Family Vineyards produit ainsi ses vins effervescents selon la méthode traditionnelle, soit un blanc de blanc à base de Chardonnay et un blanc de noir à base de Pinot noir. Le domaine offre également une visite des vignobles et des caves permettant d’expliquer ces différentes étapes de production. La cave a en effet été construite de sorte à permettre aux gens d’en visiter les installations.

Bref, c’est une winery particulièrement jolie et intéressante à visiter. La vue sur le lac est magnifique, elle n’est pas très loin de Kelowna et elle offre un bistro où manger.

Laisser un commentaire